Travaux – Salle de Bain – Albert – Rez

La salle de bain à Waterloo A38 date de l’achat de la maison et je ne l’ai jamais aimée, car trop sombre.

Voici la salle de bain en état d’origine :

PrinceAlbertRezSalleBain_3

Avec les nouveau meuble acheté en 2013 :

Albert38-SDB-Rez-Meuble-20130914-072446

En juillet 2017,  j’ai démonté la salle de bain au rez de chaussée, car j’ai pris la décision de replacer tout les éléments dans l’appartement Grand Pont/3.

Ceci me permettra de réalisé une seule dépense surtout que le matériel est encore correct (Baignoire, mitigeur Grohe, paroi , WC, …) et  j’aurai tout neuf chez moi.

Juilet 2017 :  décarrelée et la nouvelle baignoire en place pour un essai :

Albert38-SDB-Rez-Sdb-20170715-195728

Les saignées sont faite pour cacher l’alimentation du nouvel éclairage :

Albert38-SDB-Rez-Sdb-20170715-195806b

ensuite, on passe une couche de béton contact :

Albert38-SDB-Rez-Sdb-20170723-164642

Et la suite, c’est le choix du carrelage :

J’ai décidé de donner une touche “Provence” avec des tons ocre sur le sol et jaune sur le mur . Donner un peu de chaleur tout en gardant assez de luminosité dans la salle de bain.

Reste à trouver les carrelages, car la mode en 2017 est au type imitation “Béton”/”OSB”/”Parquet”. On ne trouve donc plus ce que je recherche.

Voici quelques exemples :

ARALDICA

ou

araldicalorica

25 juillet : placement du WC suspendu :

et déplacement de la prise et déplacement des câbles électriques qui tombaient dans les fixation de l’armoire à miroir  :

J’ai soigneusement pré-disposé les carrelages au sol afin de facilité la pose par le carreleur. J’ai optimalisé pour avoir le moins de découpes et avoir un motif entier au centre.

Je les aie numéroté et j’ai fourni une photo. Comme cela, pas moyen de se tromper et j’aurai ce que je voulais.

 

En septembre 2017, après plusieurs faux bon de mon carreleur, les travaux commencent. J’ai aidé a coupé le carrelage, réalisation d’une partie des joins, aide et nettoyage en permanence.

Le carreleur a réalisé un bon travail avec des découpes biseautés à 45° (donc sans utilisation de profil) assez précise :

La découpe à 45 ° :

 

J’ai été loué une scie à eau, car le travail à la disqueuse est bien trop difficile et longue. Pour moi, j’ai pu aider et l’on a gagner pas mal de temps. Coût de la location est de 60 € par jours et on la utilisé deux journées entières.

Le chantier dans le living :

Le soir : rangement des outils

A la fin de la première journée :

Le troisième jours, les joints sont fini :

Les joints sont en EPOXY (inaltérable et insensible à la moisissure). Normalement, il promette que les joints resteront toujours aussi beau.

Deux jours après, lorsque les joints sont sec, il faut nettoyer les résidus d’époxy avec un “savon” prévu à cet effet.

La technique est assez simple. Il faut répandre le savon non dilué sur le mur et attendre 30 minutes avant de frotter avec une éponge abrasive industrielle (achat chez Carimat).

On voit bien les résidus qui sont enlevé :

Vue panoramique, une fois finie :

LE 7 /9, pose de la toilette :

Octoble 2017 : je travaille dans la salle de bain, quand j’ai du temps et que je ne suis pas occupé dans les appartements.

Placement de l’évacuation. C’est toujours des chipotage pour les évacuations. Le raccord démontable avec deux serrages avec filets :

Et placé :

Ensuite, j’ai placé le nouveau mitigeur thermostatique Grohe (je préfère à HansGrohe). Une petite fortune , mais mon ancien date de 20 ans et toujours fonctionnel. C’est du solide.

Etape suivante et non des moindre, le silicone. C’est pas si facile que cela, mais avec un peu de technique et beaucoup de patience, on y arrive.

Première étape, on place du tape (prévu à cet effets) pour couvrir les surfaces qui devront rester propre (un peu comme quand l’on peint) :

On silicone :

ensuite, on enlève la bande avant que cela ne sèche : le résultat est net.

 

Prochain épisode : remontage des meubles.

 

About esa